Retour sur le parcours des frenchies aux WSOP 2019

Alors que les WSOP 2019 de Las Vegas viennent de se terminer, il est temps de revenir sur le parcours de nos français. Nombreux deep runs, itm, finales mais surtout trois bracelets à ramener à la maison et qui ont fait retentir la Marseillaise dans les murs du RIO. Reprenons les choses dans l’ordre en essayant de n’oublier personne .

Parlons d’abord du 1er bracelet de l’été remporté par Thomas Cazayous, expatrié londonien sur l’Event #31 3k 6max pour 414 000$ devant 754 joueurs. Il signe le 20ème bracelet de l’histoire du poker tricolore.
Quelques jours plus tard, deux de nos français nous ont encore fait vibrer jusqu’au bout. Tout d’abord le réunionnais vainqueur de l’EPT Nacional 2019 Jean-René Fontaine, runner-up pour 410 000$ du Senior Event à 1k devant 5916 entrants ! Puis Johan Guilbert aka Yoh Viral qu’on ne présente plus qui termine 2ème du 3000$ shootout pour 130 000$. Yoh Viral qui ne pouvait mieux commencer ses WSOP faisant déjà quelques jours auparavant demi-finale du Marathon event.
La Team française Winamax s’est également rapidement positivement faite remarquer principalement grâce à Yvan Deyra et Adrien Delmas. Le 1er en terminant 8ème pour 78k$ de l’event double stack 1000$. Le second, gagnant de la top shark académy, en terminant également 8ème du 3000$ shootout event. Ensuite, un gros bravo à notre coach MTT Alex Hallay aka Zwugzwang qui s’est illustré dans le 800$ deesptack et nous a tenu en haleine jusqu’au dernier moment terminant 3ème de l’Event pour 135k$.
Les jours se suivent et se ressemblent pour nos français avec toujours de nouvelles perfs. Notons les 11ème, 13ème et 14ème places de Benjamin Chalot, Kevin Naegelen et du Team Pro Pokerstars Kalidou Sow dans l’event 44 bounty à 1500$. Les femmes n’ont également pas manqué de faire parler d’elles. Notamment en la personne de Sandrine Phan, 3ème sur 968 dans le Ladies Championship à 1000$ pour 79 000$ mais également 14ème pour environ 21 000$ dans l’event 59 à 600$.
Le fameux Monster Stack à 1500$, véritable marathon en cinq jours, a failli voir sacrer un français. Effectivement, l’expat thaïlandais Vincent Chauve termine deuxième d’un field énorme pour la coquette somme de 623 000 $. De quoi voir un peu venir …
N’oublions pas le redouté jouer de cash live PLO Mesbah Guerfi qui a signé une jolie perf terminant 4ème de l’Omaha Mix à 1500$ pour la somme de 58 000$. De quoi poser encore un peu plus sur les tables en live.
Apres quelques jours avec de belles finales, le bracelet allait enfin pouvoir revenir à un français. Et c’est Jeremy Saderne sympathique et redoutable joueur qui s’est chargé de cela sur l’event 69 à 1000$ le fameux Mini Main Event sorte de préambule au Main Event. Il décroche donc le bracelet devant plus de 5000 joueurs mais aussi un gain de 628 654$. Un gros GG à lui.
Arrivait ensuite l’un des tournois les plus apprécié et relevé de ces WSOP, le 5000$ 6-max. C’est encore une fois un membre français du clan Winamax qui nous a fait vibrer. En effet, Pierre Calamusa aka le VietFou s’est hissé jusqu’à la 4ème place du tournoi pour presque 220 000$. Celui-ci fut éliminé par son coéquipier, le portugais Joao Vieira qui finira vainqueur de l’event.
C’est là que commença le très attendu par tous Main Event, le Saint Graal espéré par les professionnels et amateurs. 32 français ont réussi à être ITM (dont nos 2 stakés Ludo et Julien). C’est finalement encore une fois un membre de la Team Winamax, le jeune et inarrêtable Romain Lewis qui nous a fait vibrer jusqu’à voir ses espoirs envolés à la 60ème place pour 142 000$. Un magnifique deep run qui lui donne encore plus la rage de vaincre pour les années à venir. Notons également les jolies 99ème et 91ème places de Benjamin Souriau et de Grégoire Auzoux pour un peu plus de 69 000$.
La fin des WSOP approchait et Ivan Deyra déjà finaliste sur un event n’avait pas dit son dernier mot. On le retrouve donc une nouvelle fois en finale dans l’event 79 à 3000$. Plus déterminé que jamais il n’allait pas laisser le bracelet lui échapper une seconde fois. Au terme d’une magnifique finale, porté par le clan français, le joueur de la Team Pro Winamax remporte le 3ème bracelet de l’été et un gain de 380 000 $.
N’oublions pas Alain Alinat qui termine runner-up d’un 3000$ Limit Hold’em pour 82 000$. Et l’on ne peut pas non plus passer à coté de la sublime performance du Corse Paul-François Tedeschi, redoutable joueur sur le circuit qui a failli au dernier jour de ces WSOP nous faire un remake de jamais 2 sans 3 en jamais 3 sans 4. Il termine effectivement 2ème pour 127 000$ du 3000$ HORSE après une jolie finale.
Ces WSOP se terminent ainsi avec pas mal de Team Poulidor mais trois fabuleux bracelets qui ont fait vibrer la France entière. Alors à l’année prochaine Las Vegas avec encore plus de perfs à vous dévoiler !

PS : Je ne pouvais terminer mon article sans parler de la victoire d’Arnaud Enselme dans le 1100$ Deepstack Championship du Venetian pour un peu plus de 95 000$ mais également de celle de Julien Sitbon dans le 1100$ du Wynn Summer Classic pour 62 000$. Et bien sûr last but not least la victoire d'Aurelie Quelain Reard, ancienne Team Pro Winamax sur le Warm Up Ladies du Rio pour 7472$. Las Vegas c’est les WSOP mais pas que … GG à tous.
Retour

Notre dernière vidéo Youtube

Ajoutée le 15/04/2019

Reçois gratuitement ton guide SNG Jackpot !